24/06/2013

Conseil communal du 28 juin 2013 à 18 heures

Ordre du jour

  1. Installation du Conseil communal des enfants :
    a) Présentation du rapport d’activités de l’année écoulée
    b) Présentation des conseillers communaux enfants et prestation de serment
  2. Présentation du système des poubelles à puce par l’I.C.D.I.
  3. Approbation du procès-verbal de la séance du Conseil communal du 30 mai 2013
  4. Finances : Asbl « Sports Délassement » - Compte exercice 2012 - Approbation
  5. Finances : Organisation de la fête « Viva Italia » par l’Asbl Comité des Fêtes et du Folklore Del Bourlette - Octroi de la subvention - Décision
  6. Marchés publics : Acquisitions diverses – Décision et fixation des conditions et du mode de passation de marchè
  7. Marchés publics : Désaffectation et vente de 2 véhicules communaux (Mini excavatrice et rouleau vibrant) – Décision
  8. Marchés publics : Démolition d’une habitation chaussée de Thuin n° 9 – approbation des conditions et du mode de passation
  9. Patrimoine : Aliénation d’une parcelle de terrain communal rue de Bouchenies - Décision
  10. Voiries : Suppression du sentier communal n° 127 de l’atlas des chemins vicinaux - proposition
  11. Règlements complémentaires sur la police de la circulation routière : 
    1) Réglementation du stationnement rue des Combattants – 
    2) Réservation d’un stationnement pour handicapés rue Paul Janson – Décision
  12. Conventions : Convention de service IMIO - Approbation
  13. Conventions : Convention de partenariat 2014-2016 entre la Commune d’Anderlues et le Contrat de Rivière du sous-bassin hydrographique de la Haine Asbl - Approbation
  14. Conventions : Modalités de gestion de la collecte des déchets textiles ménagers - Convention avec l’Asbl « Terre » - approbation
  15. Conventions : Convention d’occupation des locaux de la maison de la cohésion sociale – Approbation
  16. Enseignement : Prorogation restructuration des écoles communales année scolaire 2013/2014 – Décision
  17. Enseignement : Encadrement différencié – année scolaire 2013/2014 – Utilisation des moyens complémentaires - Décision
  18. Enseignement : Aide spécifique aux directions 2013/2014 – Engagement de personnel – prise en charge par la commune du surplus - Décision
  19. Enseignement : Ecoles communales – Décret du 07 juin 2001 - Décision

13:52 Écrit par Freddy Dewille | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

09/12/2011

« gouvernement papillon »

 

Voici le texte d’une pétition où que vous pouvez, si vous le souhaitez,  signer : http://www.petitions24.net/greve_generale

Le « gouvernement papillon » veut nous faire les poches. Grève générale !

 

80.000 personnes dans les rues de la capitale ont exprimé haut et fort leur refus des politiques daustérité répétitives , qui visent toujours à présenter la facture de la crise du capitalisme à ses principales victimes, les travailleurs et les allocataires sociaux.
Monsieur Di Rupo et ses partenaires restent de marbre. Ils continuent à répéter imperturbablement que leur programme est juste et équilibré, alors quil est juste léquilibre entre six formations  associées pour le meilleur et  (surtout) pour le pire (de la régression sociale).

Plusieurs responsables syndicaux semblent néanmoins penser que les infléchir reste possible. Ils demandent que tous   (futur) gouvernement et interlocuteurs sociaux-    prennent place autour dune table de concertation, pour modifier un certain nombre de mesures inacceptables.

Or, les différentes composantes politiques de la nouvelle majorité gouvernementale ne sont pas disposées à remettre en question léquilibre précaire dun accord programmatique conclu difficilement.

Réuni quelques heures après la démonstration de force des syndicats, le bureau du parti socialiste a  approuvé à lunanimité le contenu de laccord, indiquant ainsi clairement son indifférence face à un mécontentement pourtant exprimé massivement !

Pourquoi alors perdre un temps précieux, et risquer de casser la mobilisation ascendante des  salariés   -actifs ou inactifs-,   qui attendent maintenant un tout autre signal que cet immobilisme frileux qui serait fatal ?

Pour éviter un échec lourd de conséquences, il appartient maintenant au mouvement syndical de programmer rapidement une grève générale.

Avant  les fêtes de fin dannée.

Loin dêtre un ultime baroud dhonneur, cette action devrait être suivie dautres actions tout aussi décidées, dès le mois de janvier 2012.

Dans le cas contraire, toutes les dispositions budgétaires seront mises en œuvre, plongeant le pays dans la spirale infernale  dune profonde récession qui entraînera de nouveaux plans daustérité brutale, et ainsi de suite.

Nous appelons toutes les instances syndicales à prendre la mesure de la situation,  en organisant au plus vite un arrêt de travail généralisé à l’échelle du pays, reconductible en fonction de l’absence de réactions positives des nouveaux gouvernants

12:51 Écrit par Freddy Dewille | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

09/02/2011

A l'attention de M. Bart De Wever, Président de la NV-A

Motion du Conseil Communal d'Anderlues adoptée  le 08/02/2011

A l'attention de M. Bart De Wever, Président de la NV-A.,en copie aux Président(e)s partis démocratique.

 

La NV-A a dans son programme l'indépendance de la Flandre (après le détricotage de la sécurité sociale et de la fiscalité fédérale...).

 

Le conseil communal d'Anderlues tient à rappeler que le système de solidarité plus que centenaire est une conquête du monde du travail et qu'il n'appartient pas à un parti, quel qu'ils soit, de réduire à néant des dizaines d'années de luttes et d'acquis sociaux (pensions, soins de santé, allocations familiales).

Ce système, unique au monde, est également une vraie digue contre les crises dont la population n'est jamais responsable.

Actuellement les budgets communaux sont davantage sollicités pour boucler les budgets des CPAS suite à la dernière crise ultralibérale.

 

Les conséquences de votre idéologie seront sans aucun doute une attaque frontale contre la solidarité entre tous les travailleurs avec ou sans emploi c'est à dire des brèches importante dans le caractère universel de la Sécurité sociale, une concurrence fiscale entre les régions qui réduira les recettes fiscales donc la qualité de ce qui reste de nos services publics, une surenchère entre les Régions dans la chasse aux chômeurs, etc.

 

Le Conseil communal d'Anderlues tient également à rappeler que le devoir, le rôle des élus, à quelque niveau que ce soit, est de veiller à l'amélioration de la vie de la population et non de favoriser les ambitions personnelles ou

les objectifs du VOKA, équivalent flamand de l'Union Wallonne des Entreprises.

 

Non, Monsieur De Wever. contrairement aux propos encore tenus récemment dans les médias par Eric Defoort, co-fondateur de la NV-A, la Belgique actuelle n'est pas encore cliniquement morte. Ne vous en déplaise.

 

Motie van de gemeenteraad van Anderlues

Ter attentie van de heer Bart De Wever, voorzitter van de N-VA.

 

De N-VA heeft, de onafhankelijkheid van Vlaanderen in haar programma (doorheen de afbraak van het federale sociale zekerheidsstelsel en de federale fiscaliteit).

 

De gemeenteraad van Anderlues herinnert er aan dat ons meer dan honderd jaar oude solidariteitsstelsel een verworvenheid is van de werled van de arbeid, en het dus niet aan welke partij dan ook is om de sociale verworvenheden van tientallen jaren strijd (pensioenen, gezondheidszorg, kinderbijslag,...) af te breken.

Dit unieke systeem is ook een echte dijk tegen de gevolgen van crises waarvoor de bevolking nooit verantwoordelijk is.

 

Momenteel worden de gemeentelijke budgetten steeds meer aangesproken om de OCMW's in staat te stellen de rampzalige gevolgen van de laatste crisis van het neoliberalisme in 2008 op te vangen.

 

De gevolgen van uw ideologie houden ongetwijfeld een frontale aanval in tegen de solidariteit onder de werkende bevolking, met of zonder baan, m.a.w. belangrijke ingrepen in het universele karakter van de RSZ, een fiscale concurrentie tussen de regio's die de belastingsinkomsten zal doen dalen - en dus de kwaliteit van wat ons rest aan openbare diensten - een opbod tussen de regio's wat betreft de jacht op werklozen, enz.

 

De gemeenteraad van Anderlues houdt er eveneens aan er aan te herinneren dat de opdracht, de rol van verkozen, op welk niveau dan ook, er in bestaat te waken over het verbeteren van het levenspeil en de levenskwaliteit van de bevolking, en niet in het veiligstellen van persoonlijke ambities of die van uw baas (sic), het Voka, Vlaamse tegenhanger van de Union Wallonne des Entreprises.

 

Neen, mijnheer De Wever, in tegenstelling tot wat Eric Defoort, mede-oprichter van de N-VA in de media beweerde, is het huidige België nog niet klinisch dood. Ook als u dat niet zint...

 

12:11 Écrit par Freddy Dewille | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

21/01/2011

23 janvier, que pensez de la manifestation? ...entre autre !

AVEC OU SANS GOUVERNEMENT, C’EST L’AUSTÉRITÉ QUI NOUS ATTEND!

Personne ne comprend plus rien à la crise politique en Belgique. Le ras-le-bol est légitime. Mais le plus grand
danger pour la majorité de la population n’est pas en soi l’absence prolongée de gouvernement. C’est plutôt le fait que cette situation donne des idées aux partisans d’une destruction massive des acquis sociaux, comme ailleurs en Europe.
Les avertissements des patrons sont de plus en plus clairs. Si la Belgique ne prend pas rapidement des mesures d’austérité pour boucher le trou de 25 milliards creusé par le sauvetage des banques et par les cadeaux fiscaux aux riches, les agences de notation considèreront que notre pays n’est plus un emprunteur fiable. Les "marchés"  (càd l’alliance des patrons, banquiers et spéculateurs qui ont provoqué la crise!) imposeront alors des taux plus élevés, comme en Irlande ou en Grèce. Et la facture, que tous les partis au parlement annoncent déjà vouloir faire payer d’une façon ou l’autre à la population, augmentera encore.
Pour eux, l’équation est simple. Soit un gouvernement est enfin constitué et lance rapidement une violente offensive contre la sécurité sociale, le secteur public et les revenus des salarié-e-s. Soit le chantage des marchés force la mise sur pied d’un gouvernement d’urgence aux priorités socio-économiques. Dans les deux cas, le
résultat est finalement le même: une "guerre éclair" contre nos droits sociaux.
Aucune illusion à se faire sur les partis candidats au gouvernement! ils se plieront tous à ces exigences. Ne comptons que sur nous-mêmes.
Préparons-nous à résister par l’action directe, tous ensemble, contre l’injustice sociale et fiscale dont bénéficient les "marchés" et les grandes entreprises, responsables de la crise. Refusons le racisme et le sexisme qui nous divise. Refusons le fatalisme! Le peuple islandais a refusé de rembourser les banques et a chassé du pouvoir ceux qui voulaient lui faire payer la crise capitaliste. La seule voie pour sortir du chaos passe par la solidarité entre tous les travailleurs-euses et allocataires sociaux, par une mobilisation massive et déterminée pour casser ensemble les plans de ceux qui veulent raser les droits sociaux et démocratiques conquis par la lutte de plusieurs générations de travailleurs-euses.
RÉSISTANCE!
L'austérité, c'est quoi? 37% de dépenses sociales en moins en Allemagne,
le gel des salaires des fonctionnaires pendant 4 ans au Portugal,
120.000 suppressions de postes dans l'Education Nationale, la suppression
de 500.000 postes dans la fonction publique en Grande-Bretagne, la diminution de 15% des pensions en Roumanie, l'augmentation de 5 à 10% de la TVA en Grèce, la suppression des allocations pour chômeurs de
longue durée en Espagne, le recul de 2 ans de l'âge de départ à la retraite en France, la baisse de 12% du salaire minimum en Irlande...
AVEC OU SANS GOUVERNEMENT, C’EST L’AUSTÉRITÉ QUI NOUS ATTEND!
 

14:07 Écrit par Freddy Dewille | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

18/01/2011

Lumumba vérité justice réparation

« Ne pleure pas m« Ne pleure pas ma compagne ! Moi je sais que mon pays qui souffre tant saura défendre son indépendance et sa liberté. A mes enfants que je laisse et que peut-être je ne reverrai plus, je veux qu’on dise que l’avenir du Congo est beau et qu’il attend d’eux, comme il attend de sa chaque Congolais, d’accomplir la tâche sacrée de la reconstruction de notre indépendance et de notre souveraineté, car sans dignité, il n’y a pas de liberté, sans justice, il n’y a pas de dignité, et sans indépendance, il n’y a pas d’homme libre ».

Lumumba vérité justice réparation 16.01.2011

12:27 Écrit par Freddy Dewille | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

18/08/2010

ANDERLUES: concours de pétanque:Groupe "GAUCHE"Samedi 28 août 2010

ANDERLUES:  Groupe "GAUCHE"
  
Samedi 28 août 2010

Le groupe "Gauche" organise un concours de pétanque en doublette de 6 manches. Participation: 20€ = 6 tickets boisson et repas (barbecue). Début des inscriptions à 09h00. Début du concours à 10h00. Information et inscription: Freddy Dewille, conseiller communal : 0476 332373, 071521404, 21d rue d'Ansuelle; freddy.dewille@skynet.be

 

11:34 Écrit par Freddy Dewille dans Loisirs | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

09/11/2009

Anderlues, conseil communal du mardi 10 novembre 2009 Questions orales pour le Conseil communal

 
 Questions orales pour le Conseil communal du mardi 10 novembre 2009

1) Quid du refus d'acter la radiation du registre de la population  d'une personne de l'Impasse  Roton et quid  des conséquences qui en découlent?
 
2) Quid du manque flagrant de sécurité pour les citoyens autour des travaux de la Place Paul Pastur?
 
3) Dans le cadre de la campagne de vaccination massive (grippe A H1N1) co-organisée avec l'Administration communale ce 11 et 15 novembre 2009, ne pourait-on pas  distribuer en même temps  des vitamines pour les commerçants d'Anderlues, qui, d'après vos propos à la télévison Local Antenne-Centre, manquent  de dynamisme ?
 
4)  A la Maison communale, quid des pigeons, non pas ceux qui sont dans la salle du Conseil communal, mais au-dessus de celle-ci ?
 
5)  Quid du délais des travaux au Centre Culturel, par rapport au timing prévu?
   
6)  Ne peut-on prévoir un passage pour piétons à cet endroit très dangereux?
 
7) Est-il toujours prévu un local pour la Croix Rouge à  Anderlues ?
 
8) Le Chapiteau communal a-t-il été refusé aux scouts d'Anderlues? Alors qu'il semble avoir été aperçu  à Thuin !
 
9) Que s'est-il passé comme incident à  la fête d'Halloween  à la Cité du Fief ?
 
10) Il me revient régulièrement des doléances de riverains des rues Culot du Bois, rue Chévremont , rue Verte. En effet, la population de ces quartiers a l'impression d'être  le parent pauvre, les oubliés de la commune ( curage "oublié" des avaloirs, état déplorable des chemins, absence de tuyaux d'égouts, manque d'entretien des accotements, etc.) . Y a t'il réellement une volonté d'entamer les travaux indispensables et peut-on avancer  une date ? Même si cela a déjà été reporté ?
 
11) A la rue Chévremont , à hauteur des 86 et 81, le rétrécissement engendre régulièrement  des accrochages aux deux maisons par de gros véhicules. Ne pourrait-on pas envisager une signalisation adéquate à l'état des lieux?
 
12) A quinze jours d'intervalle, 2 inondations et coulées de boue ont eu lieu, entre autre, à la rue Verte; à par les sapeurs pompiers, les riverains n'ont vu personnes de la commune; Livré à eux-même, ils ont dû s'entraider et se débrouiller pour remettre les lieux en  état. A t'on pris des dispositions ou réalisé une enquête pour connaître l'origine de ses inondations afin d'éviter que cela se reproduise?
 
13) Que s'est-il passé dernièrement à propos du propriétaire de chiens, rue du Terril? La loi n'a-t-elle pas été  bafouée?
 
14) Serait-il possible d'entretenir régulièrement  le  Sentier du Sabotier? ( demande récurente de ma part)
 
15) Quid de l'absence du panneau de contrôle de vitesse  route de Mons , face à l'école primaire?
 
16) Quid  des sacs poubelles éventrés, lors d'une enquête,  en face du bloc 38 à la Cité du Fief, il y a près de 3 semaines, et laissé tel quel?
 
17)  Il me revient, comme je vous l'ai déjà fait remarquer , qu'il est très difficile, voire impossible, de vous interpeller à votre permanence. Certaines personnes qui souhaitent  envisager des travaux à leur domicile  en toute légalité, hésitent  avant d'engager des frais d'architecte sans avoir  un minimum de garantie d'attention  de votre part, ainsi que l'avis du directeur des travaux, vu les différentes versions des refus précédents.
 
 
 
Freddy Dewille
Conseiller Communal du groupe "Gauche"

18:21 Écrit par Freddy Dewille dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |